Au fil de l’audience – 26/04/2017 (La Nouvelle République)

[…] Adil, d’abord, qui admet avoir accepté un virement de 3.000 € sur son compte sur proposition d’une personne rencontrée un soir. Il en tirera 500 € de bénéfice personnel.
Une « mauvaise action »dans un contexte où il avait des difficultés financières. C’était en 2013. Le parquet, représenté par le procureur adjoint Bruno Albisetti, requiert une peine de six mois d’emprisonnement, compte tenu des antécédents du trentenaire.
Son conseil, MModestie Corde, plaide pour une requalification des faits en recel d’escroquerie et demande la clémence du tribunal. Celui-ci retient la complicité d’escroquerie et prononce une peine de quatre mois d’emprisonnement.[…]

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/au-fil-de-l-audience