Incapables de sortir de la spirale de la drogue – 14/02/2017 (La Nouvelle République)

[…] Mouna serait, d’après un renseignement, liée à un trafic de stupéfiants. Le 8 février, elle va rendre visite à un son ami William à la maison d’arrêt. Quand elle revient à son domicile – en l’occurrence celui de John – les policiers sonnent à la porte.
Quand ils entrent, la jeune femme a eu le temps de se débarrasser du « produit » dans les canalisations. La perquisition permet tout de même de trouver un total de 1.360 €, trois balances de précision, de quoi fabriquer des bonbonnes d’héroïne.

[…]

« Vous encourez une peine très lourde, explique Cécile Ancelin à la jeune femme amoureuse. Qu’est-ce que vous faites dans un box à risquer dix ans de votre vie ? » Elle requiert à son encontre une peine de six mois dont trois avec sursis mise à l’épreuve (SME). Pour John (sous le coup de la récidive), douze mois dont deux avec SME et mandat de dépôt. […] En défense, M eModestie Corde estime que Mouna n’a été qu’une « marionnette sous emprise », une « simple exécutante ». […] Après délibéré, le tribunal condamne Mouna à six mois dont trois avec sursis mise à l’épreuve de deux portant obligation de fixer sa résidence et de travailler.

Source : https://www.lanouvellerepublique.fr/actu/incapables-de-sortir-de-la-spirale-de-la-drogue